Soi-même en train de vivre

« Il y a des langues qui ont un mot pour décrire cette sorte d’expérience. En allemand, on dit : Erlebnis. En espagnol : vivencia.
Mais il n’y a pas de mot français pour saisir d’un seul trait la vie comme expérience d’elle même.
Il faut employer des périphrases. Ou alors utiliser le mot ‘vécu’, qui est approximatif. Et contestable. D’abord et surtout, c’est passif, le vécu. Et puis c’est au passé.
Mais l’expérience de la vie que la vie fait d’elle-même, de soi-même en train de la vivre, c’est actif. Et c’est au présent, forcément. C’est-à-dire qu’elle se nourrit du passé pour se projeter dans l’avenir. »
Jorge Semprun. L’Ecriture ou la vie.

J’ai été extrêmement touchée par cette émission. A écouter, réécouter… pour comprendre la différence, l’accepter, s’en inspirer !

https://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-epaules-de-darwin/sur-les-epaules-de-darwin-31-decembre-2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *