L’hypersensibilité, une notion en vogue ?

HSP ( highly sensitive persons), qui désignent autrement dit celles et ceux que l’on qualifie désormais d’hypersensibles. L’hypersensibilité fait l’objet de nombreux articles et livres depuis quelques temps. Que recouvre précisément cette notion ?

« Êtes-vous hypersensible ? », « Faire de son hypersensibilité un atout », « L’émotion augmentée, la force insoupçonnée des hypersensibles », « Vivre avec l’hypersensibilité »… Articles et livres consacrés à l’hypersensibilité font florès. Depuis 2019, l’hypersensibilité a même sa journée nationale, le 13 janvier de chaque année.

Mais quelle réalité recouvre cette notion ? L’hypersensibilité est-elle caractérisée, scientifiquement documentée ?

Guillaume Erner reçoit Antoine Pelissolo, psychiatre, chef de service au CHU Henri-Mondor de Créteil, notamment co-auteur avec Célie Massini du livre Les émotions du dérèglement climatique, ed. Flammarion.

Vous pouvez écouter l’interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

 

Découvrez l’article et le replay de l’émission France culture du 27/10/2021 ICI

Êtes-vous sapiosexuel ?

Comment l’informatique nous incite à tout nommer

L’informatique nous incite-t-elle à tout nommer ? C’est un trait d’époque : les sapiosexuels sont des gens qui sont avant tout intéressés sexuellement par le savoir et l’intelligence, au-delà de tout autre critère ; une catégorie suscitée par l’obsession du nommage propre aux sites Web.

Il y a quelques mois, alors que je déjeunais avec une amie, elle glissait au sujet d’une relation commune, dont nous commentions la vie amoureuse : “lui, c’est un sapiosexuel typique”. “Un quoi lui dis-je interloqué par ce terme étrange. “Ben un sapiosexuel, me dit-elle sur le ton de l’évidence. Tu ne connais pas les sapiosexuels ?” Non, je ne connaissais pas.

Bien sûr, mes 10 ans de latin m’ont permis immédiatement d’en déduire par l’étymologie qu’il devait s’agir de gens qui avaient des relations sexuelles avec des homosapiens, mais bon, c’est un trait caractéristique qui rassemble, autant que je le sache, une bonne partie de l’humanité. Et là, mon amie me donne la définition, m’explique que les sapiosexuels (ou sapiosexuelles) sont des personnes qui sont avant tout intéressés sexuellement par le savoir et l’intelligence, au-delà de tout autre critère.

“Bon, ce sont des gens normaux quoi”, lui ai-je répondu d’un air désinvolte. Alors, qu’évidemment, je pensais tout le contraire, tant une manière de sourire, de danser, peuvent l’emporter sur le savoir quand il s’agit de “faire de la gym sous la douche”.

Classement des orientations sexuelles sur les sites de rencontre

D’où vient ce terme de “sapiosexuel” ? Un article de Vice magazine, nous apprenait récemment que sa création était revendiquée par un certain Wolfieboy (il l’aurait forgé en 1998). Mais c’est une origine non certifiée. En revanche, on peut dater sa popularisation à son entrée dans le classement des orientations sexuelles du site de rencontre Ok Cupid.

 

[…] Retrouver l’article complet sur franceculture.fr

La sensibilité : l’habit le plus élégant de l’intelligence

Ma sensibilité me trahit. Si mes larmes s’échappent et roulent sur mon visage devant quelqu’un d’autre, je me sens vulnérable.

Si je te prends dans mes bras alors qu’il y a des gens autour et que tu me repousses, je me sens toute petite.

Si je t’embrasse et que tu esquives mon baiser, j’ai l’impression de ne pas avoir le droit de révéler mes sentiments.

Cependant, la sensibilité envers les autres êtres humains, envers les animaux, la musique, la beauté d’une peinture ou d’une sculpture, n’est pas un signe de faiblesse, c’est une preuve d’intelligence chez chacun d’entre nous.

Pour cette raison, nous ne devons jamais avoir honte de ce que nous sommes et de révéler nos sentiments.

Les personnes fortement sensibles

Il y a des personnes qui réagissent avec beaucoup de sensibilité face à ce qui les entoure.

Elles sont capables de comprendre tout ce qu’il se passe, elles observent avec beaucoup d’attention et, parfois, prennent pour elles les sentiments et les émotions des autres personnes.

Les personnes hautement sensibles ont plusieurs caractéristiques qui les définissent :

Sensibilité face à la critique

Critiquer une personne fortement sensible peut lui faire beaucoup de mal, car pour elle l’opinion négative des autres l’affecte énormément et elle peut se sentir mal.

Cependant, cela ne doit pas empêcher les critiques constructives, avec des commentaires ou des opinions intelligentes.

Sensibilité face aux environnements et aux lieux

Une personne qui se caractérise par sa sensibilité remarque chaque petit détail dans chaque environnement : une odeur, une couleur, un son.

Les sons très forts et les lieux remplis de gens les mettent souvent mal à l’aise ou peuvent les déranger.

D’un autre côté, ces personnes ont une délicatesse toute particulière et leur capacité d’observation leur fait plus particulièrement apprécier la beauté d’un lieu, la tranquillité, les sons doux.

 

[…] Retrouver l’article complet sur nospensees.fr

Troubles du spectre autistique

Guide de sécurité en ligne

Dernière mise à jour par John Bennet le Juillet 09, 2021

Des personnes de tous horizons et de toutes origines peuvent être victimes du harcèlement en ligne et de la cybercriminalité. Toutefois, des études ont révélé que les personnes atteintes de troubles du spectre autistique (TSA) sont plus exposées que les autres aux menaces en ligne.

Les TSA sont un trouble du développement qui affecte le comportement et la communication. Les personnes atteintes de troubles du spectre autistique mènent une vie relativement normale, mais peuvent avoir besoin de supervision et manquer de discernement – un trait identifié comme dangereux lorsqu’elles sont livrées à elles-mêmes dans le cyberespace.

Les enfants et adultes atteints de TSA ne sont pas seulement vulnérables vis-à-vis des autres. En effet, ils sont également susceptibles de développer des habitudes compulsives en ligne et dépendances à Internet, et d’être davantage affectés par l’exposition à un contenu inapproprié.

Tout le monde devrait se sentir en sécurité en ligne. Il est donc extrêmement important de vous assurer que votre sécurité en ligne est adéquate, et de faire constamment preuve de vigilance sur Internet.

Pour vous aider à naviguer facilement et à limiter votre vulnérabilité aux attaques, jetez un œil à notre Guide de sécurité Internet pour les personnes atteintes de TSA. (Partager sur Facebook)

Sommaire :

Problèmes en ligne courants

De nombreuses menaces pèsent constamment sur le cyberespace. Familiarisez-vous avec, et faites preuve d’une vigilance extrême. Nous vous conseillons vivement de disposer d’un plan d’action. Vous trouverez ci-dessous les problèmes en ligne les plus courants auxquels se heurtent les personnes atteintes de TSA, ainsi que des conseils pour vous aider à maîtriser la situation.

 

1 Le harcèlement en ligne

Le harcèlement en ligne, ou cyber-intimidation, est une tendance de plus en plus courante sur Internet, et qui touche particulièrement les enfants et personnes atteintes de TSA. Les harceleurs utilisent des plates-formes numériques, telles que des réseaux sociaux ou forums de chat sur Internet, pour harceler et intimider leurs victimes. Parfois, ce harcèlement peut dégénérer en menaces et harcèlement dans le monde réel. N’importe qui peut être la cible du harcèlement en ligne, quel que soit son âge, son origine ou son mode de vie.

Selon le Journal de la recherche en santé mentale sur les déficiences intellectuelles (Journal of Mental Health Research in Intellectual Disabilities), les personnes présentant une déficience intellectuelle ou développementale sont plus exposées aux risques de harcèlement en ligne. L’alliance anti-harcèlement a également révélé que les personnes handicapées étaient plus susceptibles d’être victimes de harcèlement en ligne.

Des efforts supplémentaires sont déployés afin de comprendre le phénomène et contribuer à créer un environnement en ligne plus sûr. Toutefois, le harcèlement en ligne n’est pas toujours facile à reconnaître.

Il est parfois difficile de transmettre le même niveau de signification et de contexte à l’écrit qu’à l’oral. Pour cette raison, il n’est pas toujours évident de savoir si une personne essaye de harceler de manière intentionnelle, ou s’il s’agit d’un malentendu. Cependant, si quelqu’un vous envoie des messages abusifs, ou tente de vous intimider ou de vous faire honte en ligne, il est fort probable qu’il s’agisse de harcèlement en ligne.

 

[…] Lire l’article complet sur fr.wizcase.com

Mieux comprendre la double exceptionnalité

Le profil unique des individus doués intellectuellement (HP) et TDAH

La définition de la douance selon le MÉES

En publiant le document Agir pour favoriser la réussite éducative des élèves doués, le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES, 2020) ouvre un tout nouveau chapitre de l’histoire de la douance au Québec. Pour guider les actions des milieux scolaires québécois visant à favoriser la réussite éducative des élèves doués, le MÉES rappelle l’importance de d’abord bien comprendre leurs besoins, et ce, grâce à une conception moderne et scientifique de la douance qui :

  • s’inscrit dans un processus de développement;
  • ne doit pas être considérée comme un diagnostic;
  • n’est pas uniquement déterminée par le quotient intellectuel;
  • n’est pas synonyme de réussite scolaire;
  • comprend une diversité de profils et de besoins;
  • s’observe par des comportements et des manifestations qui, toutefois, s’expriment de plusieurs façons ainsi que dans plusieurs domaines (intellectuel, artistique, sportif, social, créatif, ou relevant du leadership, etc.), mais qu’aucun portrait unique ni aucune liste ne peuvent décrire dans leur entièreté puisque chaque élève doué est unique, et ce, même si certains auteurs avancent que la rapidité d’apprentissage, la curiosité, la créativité et l’intensité seraient les caractéristiques les plus communes aux personnes douées.
  • s’inscrit dans le contexte global de la personne, c’est-à-dire dans toutes ses dimensions intellectuelles, cognitives, affectives, sociales et physiques, et ce, dès le plus jeune âge.
  • peut, à certain moment, passer inaperçue, notamment lorsque ses manifestations observables sont masquées par des comportements tels que l’agitation ou la démotivation;
  • peut coexister avec un trouble ou une difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, une situation de « double exceptionnalité » qui, selon les interactions entre le trouble et la douance, peut amener des manifestations très variées de la douance et être associée à des difficultés scolaires ayant des conséquences sur la persévérance scolaire et la réussite éducative de l’élève;
  • est influencée par la culture ainsi que par la situation géographique et économique;
  • peut aussi passer inaperçue chez les élèves qui ne maîtrise pas la langue de l’espace scolaire ou qui sont en contexte d’immigration récente;
  • se manifeste différemment chez les garçons et les chez les filles;
  • présente une très grande diversité de profils et de besoins;
  • peut être associé à un cheminement harmonieux ou plus difficile en fonctions de différents facteurs, internes et externes, à l’élève;
  • peut amener des manifestations, parfois en réaction à ce qui est vécu à l’école, mais qui sont observées à la maison.

L’IDENTIFICATION D’UN ÉLÈVE « DOUÉ » SELON LE MÉES

Dans son document, le MÉES est clair : « […]

 

Lire l’article complet sur ciddt.ca