Particularités du Zèbre

Un fonctionnement particulier….. 

Notre cerveau est composé de deux hémisphères : le gauche et le droit. Chacun de ces deux hémisphères commande une partie de notre corps : le cerveau gauche commande la partie droite de notre corps tandis que le cerveau droit commande la partie gauche. 

Les deux hémisphères cérébraux, ont des fonctions différentes: d’un côté les mots et le langage, la philosophie et la religion, de l’autre les symboles et les images, les mathématiques et les sciences,….

cerv

 

L’hémisphère gauche voit les arbres,
l’hémisphère droit voit la forêt !

Des études (neuro-anotomie et imagerie médicale) ont montré que l’architecture du cerveau des zèbres est différente de celle des personnes « dans la norme ». Il en va de même en ce qui concerne l’utilisation que fait l’individu des deux hémisphères. Les différences principales identifiées, chez les zèbres, sont que :

 Les deux hémisphères coopèrent et interagissent mieux et plus vite
 Le mode de raisonnement analogique de l’hémisphère droit, fait appel à des aires cérébrales supplémentaires et spécifiques.
 L’activité électrique cérébrale est plus importante. Les informations circulent mieux et plus rapidement entre les deux hémisphères. De plus, seules les aires indispensables sont activées.
 A activité égale, le cerveau des zèbres consomme moins de glucose, d’où un rendement meilleur.

« D’où l’intensité plus forte des émotions chez les surdoués : plus de neurones, donc plus des ces neurotransmetteurs qui jouent un rôle important dans nos apprentissages et dans nos émotions ». (Cécile Bost, Différence et souffrance de l’adulte surdoué).

Du fait, de cette réalité physiologique, les zèbres se perçoivent, ou sont perçus, par leur environnement comme…. « trop » !

tete

Pearl Buck a écrit au sujet des créateurs : « A touch is a blow, a sound is a noise, a misfortune is a tragedy, a joy is an ecstasy, a friend is a lover, a lover is a god, and failure is death ! »

Beaucoup de zèbres se reconnaitront dans ces quelques lignes, sans aucun doute !


…. qui demande un accompagnement adapté !

Le défi … s’estimer, reconnaître sa légitimité, faire de ses émotions une force, trouver son équilibre personnel tout en restant en lien avec les autres, être authentique.

Quand il s’accepte, le zèbre, petit ou grand, peut enfin oser être lui-même et vivre une vie, relationnelle, professionnelle… pleine de sens et mettre ses talents au service de ce qui est important pour lui.

Quelques axes de travail particulièrement intéressants pour les zèbres :

Preview of “Accompagnement”

 

Et vous ? Où en êtes-vous ?

Voulez-vous en savoir plus sur vous ?

Faites le test       Self Test Douance_Mary Rocamora

Contactez-moi pour en parler…