Accompagnement individuel

Un accompagnement pour quoi faire ?

Explorer ses ressources, en faire des forces !

Comme tout adulte, le zèbre, peut avoir besoin d’une aide pour passer un cap, dépasser une difficulté…  professionnelle ou personnelle.

Toutefois, les particularités du zèbre font que les demandes d’accompagnement prennent des formes spécifiques :
  • Organiser ma pensée
  • Trouver les bonnes personnes pour mes projets
  • Me concentrer sur un seul sujet
  • Me sentir en adéquation avec mon environnement
  • Être acteur de ma vie
  • Avoir confiance en moi, mon jugement, mes idées…
  • Oser affirmer ce que je suis vraiment au fond de moi
  • Explorer les questions existentielles
L’accompagnement peut se faire sous forme :
  • D’un parcours de coaching durant lequel, nous travaillons à l’atteinte de votre objectif, sur une durée pré-déterminée,
  • Une thérapie gestaltiste pour explorer, grandir…. et devenir qui vous êtes.

En tenant compte de votre singularité, de la vision que vous avez de vous-même et de votre fonctionnement : hyper-sensible, hyper-réactif, souffrant du syndrome d’imposture, exigeant et décalé, troublé et démuni par ses propres pensées, aux émotions exacerbées ou au contraire inhibées et souvent somatisées…

Comment ?

Dans un premier temps, je reçois pendant 30-45 minutes, la personne en demande d’accompagnement.

Nous décidons ensemble du type d’accompagnement le plus adapté à la problématique : coaching ou thérapie.

[ZEBRE AND CO] Zèbre 2 de Marie Eyries

Dans le cas d’une demande de coaching, cet entretien préalable, permet de transformer la « plainte » en objectifs, et de poser le cadre du processus de coaching.

Le coaching répond à une demande :

  • Le client a un problème qu’il veut résoudre.
  • Il détermine, avec le coach, un objectif et un nombre de séances.
  • Le client est responsable de ses décisions.

Le coaching en quelques mots :

  • L’autonomie : l’objectif du coach est d’amener le coaché vers l’autonomie et non la dépendance.
  • La parité entre le coach et le coaché, les deux acceptent d’apprendre de l’autre, acceptent de changer.
  • L’inclusion ou acceptation des différences, chacun a une perception de la réalité et chacune est respectable.
  • Le respect de la personne en tant qu’être humain.
  • Le contexte : le coaching est toujours adapté à la situation.

Le contenu des séances de coaching/thérapie est confidentiel.

Share This