La sensibilité : l’habit le plus élégant de l’intelligence

Ma sensibilité me trahit. Si mes larmes s’échappent et roulent sur mon visage devant quelqu’un d’autre, je me sens vulnérable.

Si je te prends dans mes bras alors qu’il y a des gens autour et que tu me repousses, je me sens toute petite.

Si je t’embrasse et que tu esquives mon baiser, j’ai l’impression de ne pas avoir le droit de révéler mes sentiments.

Cependant, la sensibilité envers les autres êtres humains, envers les animaux, la musique, la beauté d’une peinture ou d’une sculpture, n’est pas un signe de faiblesse, c’est une preuve d’intelligence chez chacun d’entre nous.

Pour cette raison, nous ne devons jamais avoir honte de ce que nous sommes et de révéler nos sentiments.

Les personnes fortement sensibles

Il y a des personnes qui réagissent avec beaucoup de sensibilité face à ce qui les entoure.

Elles sont capables de comprendre tout ce qu’il se passe, elles observent avec beaucoup d’attention et, parfois, prennent pour elles les sentiments et les émotions des autres personnes.

Les personnes hautement sensibles ont plusieurs caractéristiques qui les définissent :

Sensibilité face à la critique

Critiquer une personne fortement sensible peut lui faire beaucoup de mal, car pour elle l’opinion négative des autres l’affecte énormément et elle peut se sentir mal.

Cependant, cela ne doit pas empêcher les critiques constructives, avec des commentaires ou des opinions intelligentes.

Sensibilité face aux environnements et aux lieux

Une personne qui se caractérise par sa sensibilité remarque chaque petit détail dans chaque environnement : une odeur, une couleur, un son.

Les sons très forts et les lieux remplis de gens les mettent souvent mal à l’aise ou peuvent les déranger.

D’un autre côté, ces personnes ont une délicatesse toute particulière et leur capacité d’observation leur fait plus particulièrement apprécier la beauté d’un lieu, la tranquillité, les sons doux.

 

[…] Retrouver l’article complet sur nospensees.fr

Share This