Le point sur le haut potentiel intellectuel

…en une émission

Y a-t-il plus d’enfants et d’adultes à haut potentiel de nos jours, ou n’est-ce dû qu’à une meilleure prise en compte et à des capacités de détection plus importante ? Au-delà de cette question prétexte, l’émission Grand bien vous fasse sur France Inter a abordé de nombreux sujets durant une petite heure :

  • Les difficultés couramment associées au haut potentiel intellectuel telles que l’échec scolaire, l’inadaptation sociale ou relationnelle, l’instabilité émotionnelle et les troubles dys sont-elles des idées reçues ?
  • Qu’est-ce que l’intelligence ? Peut-on la définir ?
  • Les enfants à haut potentiel ont-ils un sens de l’humour plus développé ?
  • Comment expliquer que de plus en plus de parents souhaitent faire passer un test de QI à leurs enfants ? Est-ce plus par curiosité, par vanité ou par inquiétude ?
  • Quels sont les tests les plus utilisés et comment sont-ils conçus ?
  • Quelles capacités évaluent-ils ?
  • Est-on testé de la même manière quel que soit son âge ?
  • Qui sont les “charlatans” des tests de QI ?

Pour répondre à ces questions et aux témoignages et interrogations des auditeurs, trois invités étaient présents :

Jérôme Pellissier, écrivain, psycho-sociologue, docteur en psychologie, chercheur en gérontologie et psychothérapeute.

Nicolas Gauvrit, Psychologue et mathématicien français spécialisé en sciences cognitives, enseignant en mathématiques à l’ESPE Lille-Nord-de-France et membre institutionnel du laboratoire universitaire « Cognitions humaine et artificielle ».

Nathalie Clobert : philosophe, psychologue clinicienne, formatrice et hypnothérapeute.

 

Retrouver l’article original sur enfantsprecoces.info

Share This