Les relations sociales chez l’enfant à haut potentiel

On dit souvent des enfants précoces qu’ils ont des difficultés avec les relations sociales, qu’ils sont isolés ou solitaires. Comment, dans le cadre du haut potentiel intellectuel, s’extraire de certaines obligations ou croyances pour nouer des relations satisfaisantes ?

 

enfant secret

Cette semaine nous abordons la question des décalages vécus par l’enfant à haut potentiel, et portons une attention particulière aux conséquences de ceux-ci sur leurs relations sociales et amicales.

Alors que la socialisation et l’abord de l’autre sont considérés comme des actes quasiment naturels, il arrive que l’enfant à haut potentiel se démarque par quelques difficultés à s’intégrer au groupe de ses pairs ou soit vu comme un enfant isolé.

Professeur-O nous a proposé de relayer la vidéo fort instructive et complète, qu’il vient de réaliser à ce propos.

Parmi les causes citées, il est très intéressant pour les parents d’enfants à haut potentiel de s’attarder sur la façon dont, classiquement, les enfants construisent et entrevoient la relation amicale.

Le modèle cité par Miraca Gross est celui d’une amitié qui se développe en étapes hiérarchisées de complexité croissante. Cette relation par étapes, liée à l’assouvissement de besoins d’échanges qui s’enrichissent peu à peu au fil de temps, ne semble pas correspondre au modèle de développement de l’enfant à haut potentiel. Pour lui, dès le plus jeune âge, la relation est plus globale et se nourrit de besoins d’échanges mutuels axés sur des préoccupations “cognitives”, de partaged’entraide et de confiance. […]

 

Lire l’article complet sur : enfantsprecocess.info

Share This